À proposFormations
Agogé Conseil vous guide vers l'égalité femmes-hommes

Prévenir le sexisme et le harcèlement en milieu professionnel

Il est difficile d'imaginer que des faits de discrimination ou de violence liées au sexe aient lieu dans sa structure. Pourtant, un tiers des femmes actives disent avoir été victimes de harcèlement sexuel au cours de leur vie professionnelle*. Parmi elles, 70 % se confient, 40 % le font auprès d’un·e collègue, mais rares sont celles qui portent plainte.  Chez Agogé Conseil, nous souhaitons vous accompagner pour mettre un terme à ces situations, en faisant de la prévention contre les violences, le harcèlement et les agissements sexistes au travail. Nous voulons aussi augmenter la part des collaborateur·rices, des agent·es et des bénévoles qui signalent un problème aux personnes compétentes. Pour cela, nous accompagnons en trois temps les structures publiques ou privées.

1. Faire le point sur la situation dans votre structure

Peut-être ne vous sentez-vous pas directement concerné·es par les violences, les agissements sexistes et le harcèlement dans votre établissement, mais vous préférez prévenir que guérir ? Ou bien, vous avez eu affaire à une situation de ce type et vous trouvez que votre entreprise, votre administration, ou votre association n’a pas su réagir efficacement. Si vous vous êtes senti·es démuni·es ou impuissant·es, des solutions existent et nous pouvons vous les transmettre. Il suffit parfois de quelques ajustements pour diminuer le risque de comportements n’ayant pas leur place au travail.

harclement sexisme discrimination milieu professionnel

Nos deux expertes, Clémentine Rubio et Mélanie Goyeau sauront vous accompagner. Elles vous proposeront en amont d’une intervention d'analyser et comprendre ce qui se passe dans votre structure. Elles étudieront : 

  • les cas révélés de harcèlement et de violences sexuelles s’il y en a eu, les réactions de chacun·e et les conséquences de ces agissements ;
  • la qualité de vos canaux de signalement ;
  • le degré de formation et d’implication des collaborateur·rices ou agent·es ;
  • les données sur ces sujets dans votre secteur, afin de pouvoir établir des comparatifs et connaître ce qui se fait ailleurs.
formation harcelement sexuel fonction publique

Elles pourront également se mettre en contact avec les membres de votre structure : personnels RH, membres du CSE, référent·es harcèlement et égalité, direction, etc. Elles pourront ainsi mieux saisir votre fonctionnement interne, vos besoins, vos problématiques. En effet, nous proposons toujours un accompagnement sur-mesure, au plus près de vos demandes, afin de conduire des actions efficaces et instaurer un climat de confiance.

Lors de notre formation, nos consultantes commenceront par définir précisément, avec les participant·es, ce qui se cache derrière les termes : 

  • harcèlement sexuel ;
  • agissement sexiste ;
  • agression sexuelle.

Ces expressions ne recouvrent pas la même réalité. Les lois sont précises et il est primordial de savoir ce à quoi renvoie chaque terme, afin de mieux agir.

2. Informer et accompagner sur le cadre réglementaire, pour le bien-être au travail

formation sante mentale entreprise

Depuis 2017, la justice stipule que : « L’employeur prend les mesures nécessaires pour assurer la sécurité et protéger la santé physique et mentale des travailleurs ». Il doit justifier des moyens qu’il a mis en place pour le bien-être de ses salarié·es : actions de prévention, d’information, de formation, la mise en place de moyens adaptés et d’une organisation spécifique à ces questions.

Par ailleurs, depuis le 1er janvier 2019, tous les établissements disposant d’un CSE doivent nommer un·e référent·e harcèlement sexuel. Cette mesure est doublée dans les entreprises de plus de 250 personnes. En effet, ces dernières doivent désigner un·e collaborateur·rice comme référent·e, en plus de celui·celle déjà présent·e dans le comité. Si cela vous paraît difficile à mettre en œuvre, si vous ne voyez pas bien comment vous y prendre, nos expertes vous aideront.

En faisant appel à Agogé Conseil, vous vous assurez d’un suivi adapté et bienveillant. Mélanie Goyeau et Clémentine Rubio ont en main tous les outils pour vous aider à mettre en application la juridiction française : 

  • elles peuvent sensibiliser les personnels de droit privé ou public, ainsi que leur direction, lors d’ateliers, de séminaires, de formations ;
  • elles accompagnent et préparent les futur·es référent·es harcèlement sexuel dans leur nouveau rôle ;
  • elles vous expliquent comment mettre en place un système de veille et de lancement d’alerte ;
  • elles montrent ce qui existe déjà ailleurs et ce qui peut être reproduit dans votre entreprise, votre administration ou votre association.

Nos expertes vous aideront à vous mettre en conformité avec la loi. Elles vous feront bénéficier de leurs savoirs dans le domaine des agissements, des violences, sexistes et sexuels en milieu professionnel. Et elles mettent régulièrement à jour leurs connaissances. 

➡️ Travaillons ensemble pour répondre à vos besoins et vous assister dans votre travail de prévention.

3. Prévenir les violences et les agissements sexistes au travail

Le meilleur moyen de ne pas voir ces comportements se dérouler dans votre structure, c’est de faire de la prévention au sein de votre entreprise, votre administration ou votre association. Avoir du bon sens ne suffit pas pour traiter ces problématiques. Il est important d’acquérir de bons réflexes pour pouvoir agir et non simplement réagir. C’est ce que nous nous efforçons de transmettre durant nos formations.

Pour cela, nous procédons toujours en deux étapes :

  1. Nous démarrons par une phase de sensibilisation, durant laquelle nous communiquons des données chiffrées, des statistiques. Puis nous définissons les termes ainsi que les notions clés, afin que tout le monde puisse acquérir la même culture. Le but de cette phase est d’éveiller les consciences, susciter des questionnements et interpeller.
  2. Nous mettons en action l’intelligence collective lors d’activités aux formes variées, afin de prévenir ou mettre fin aux violences et agissements sexistes au travail.
prevention sensibilisation harcelement sexuel

Voici une liste non exhaustive des formes d’interventions que nous pouvons vous proposer :

  • des ateliers collaboratifs pour parvenir à la mise en place de solutions concrètes dans la structure d’exercice ;
  • des conférences pour aborder les comportements sexistes au travail ;
  • des études de saynètes parfois réalistes, parfois ubuesques, du sexisme ordinaire, durant lesquelles nous faisons intervenir deux comédien·nes ;
  • des serious games pour mieux comprendre le harcèlement et les violences sexuelles. Cette façon de procéder permet d’engager les participant·es, grâce à une approche ludopédagogique.

➡️  Notre approche vous a convaincue ? Prenons rendez-vous pour déterminer quelle forme d'intervention est la plus adaptée à vos besoins.

Satisfactions

“Sujet important, bonne animation et bonne ingénierie.
Clarté des supports et facilité de mise en oeuvre des contenus dans le quotidien” 

ECOPIA

Besoin d'un organisme Qualiopi ? 

NOUS CONTACTER

Full Name*
Phone*
  • Andorra(+376)
  • United Arab Emirates(+971)
  • Afghanistan(+93)
  • Antigua & Barbuda(+1 268)
  • Anguilla(+1 264)
  • Albania(+355)
  • Armenia(+374)
  • Angola(+244)
  • Antarctica(+8)
  • Argentina(+54)
  • Samoa (American)(+1 684)
  • Austria(+43)
  • Australia(+61)
  • Aruba(+297)
  • Åland Islands(+358 18)
  • Azerbaijan(+994)
  • Bosnia & Herzegovina(+387)
  • Barbados(+1 246)
  • Bangladesh(+880)
  • Belgium(+32)
  • Burkina Faso(+226)
  • Bulgaria(+359)
  • Bahrain(+973)
  • Burundi(+257)
  • Benin(+229)
  • St Barthelemy(+590)
  • Bermuda(+1 441)
  • Brunei(+673)
  • Bolivia(+591)
  • Caribbean NL(+599)
  • Brazil(+55)
  • Bahamas(+1 242)
  • Bhutan(+975)
  • Botswana(+267)
  • Belarus(+375)
  • Belize(+501)
  • Canada(+1)
  • Cocos (Keeling) Islands(+61)
  • Congo (Dem. Rep.)(+243)
  • Central African Rep.(+236)
  • Congo (Rep.)(+242)
  • Switzerland(+41)
  • Côte d'Ivoire(+225)
  • Cook Islands(+682)
  • Chile(+56)
  • Cameroon(+237)
  • China(+86)
  • Colombia(+57)
  • Costa Rica(+506)
  • Cuba(+53)
  • Cape Verde(+238)
  • Curaçao(+599)
  • Christmas Island(+61)
  • Cyprus(+357)
  • Czech Republic(+420)
  • Germany(+49)
  • Djibouti(+253)
  • Denmark(+45)
  • Dominica(+1 767)
  • Dominican Republic(+1 809)
  • Algeria(+213)
  • Ecuador(+593)
  • Estonia(+372)
  • Egypt(+20)
  • Western Sahara(+212)
  • Eritrea(+291)
  • Spain(+34)
  • Ethiopia(+251)
  • Finland(+358)
  • Fiji(+679)
  • Falkland Islands(+500)
  • Micronesia(+691)
  • Faroe Islands(+298)
  • France(+33)
  • Gabon(+241)
  • Britain (UK)(+44)
  • Grenada(+1 473)
  • Georgia(+995)
  • French Guiana(+594)
  • Guernsey(+44 1481)
  • Ghana(+233)
  • Gibraltar(+350)
  • Greenland(+299)
  • Gambia(+220)
  • Guinea(+224)
  • Guadeloupe(+590)
  • Equatorial Guinea(+240)
  • Greece(+30)
  • South Georgia & the South Sandwich Islands(+99)
  • Guatemala(+502)
  • Guam(+1 671)
  • Guinea-Bissau(+245)
  • Guyana(+592)
  • Hong Kong(+852)
  • Honduras(+504)
  • Croatia(+385)
  • Haiti(+509)
  • Hungary(+36)
  • Indonesia(+62)
  • Ireland(+353)
  • Israel(+972)
  • Isle of Man(+44 1624)
  • India(+91)
  • British Indian Ocean Territory(+246)
  • Iraq(+964)
  • Iran(+98)
  • Iceland(+354)
  • Italy(+39)
  • Jersey(+44 1534)
  • Jamaica(+1 876)
  • Jordan(+962)
  • Japan(+81)
  • Kenya(+254)
  • Kyrgyzstan(+996)
  • Cambodia(+855)
  • Kiribati(+686)
  • Comoros(+269)
  • St Kitts & Nevis(+1 869)
  • Korea (North)(+850)
  • Korea (South)(+82)
  • Kuwait(+965)
  • Cayman Islands(+1 345)
  • Kazakhstan(+7)
  • Laos(+856)
  • Lebanon(+961)
  • St Lucia(+1 758)
  • Liechtenstein(+423)
  • Sri Lanka(+94)
  • Liberia(+231)
  • Lesotho(+266)
  • Lithuania(+370)
  • Luxembourg(+352)
  • Latvia(+371)
  • Libya(+218)
  • Morocco(+212)
  • Monaco(+377)
  • Moldova(+373)
  • Montenegro(+382)
  • St Martin (French)(+590)
  • Madagascar(+261)
  • Marshall Islands(+692)
  • North Macedonia(+389)
  • Mali(+223)
  • Myanmar (Burma)(+95)
  • Mongolia(+976)
  • Macau(+853)
  • Northern Mariana Islands(+ 1 670)
  • Martinique(+596)
  • Mauritania(+222)
  • Montserrat(+1 664)
  • Malta(+356)
  • Mauritius(+230)
  • Maldives(+960)
  • Malawi(+265)
  • Mexico(+52)
  • Malaysia(+60)
  • Mozambique(+258)
  • Namibia(+264)
  • New Caledonia(+687)
  • Niger(+227)
  • Norfolk Island(+672)
  • Nigeria(+234)
  • Nicaragua(+505)
  • Netherlands(+31)
  • Norway(+47)
  • Nepal(+977)
  • Nauru(+674)
  • Niue(+683)
  • New Zealand(+64)
  • Oman(+968)
  • Panama(+507)
  • Peru(+51)
  • French Polynesia(+689)
  • Papua New Guinea(+675)
  • Philippines(+63)
  • Pakistan(+92)
  • Poland(+48)
  • St Pierre & Miquelon(+508)
  • Pitcairn(+870)
  • Puerto Rico(+1 787)
  • Palestine(+970)
  • Portugal(+351)
  • Palau(+680)
  • Paraguay(+595)
  • Qatar(+974)
  • Réunion(+262)
  • Romania(+40)
  • Serbia(+381)
  • Russia(+7)
  • Rwanda(+250)
  • Saudi Arabia(+966)
  • Solomon Islands(+677)
  • Seychelles(+248)
  • Sudan(+249)
  • Sweden(+46)
  • Singapore(+65)
  • St Helena(+290)
  • Slovenia(+386)
  • Svalbard & Jan Mayen(+47)
  • Slovakia(+421)
  • Sierra Leone(+232)
  • San Marino(+378)
  • Senegal(+221)
  • Somalia(+252)
  • Suriname(+597)
  • South Sudan(+211)
  • Sao Tome & Principe(+239)
  • El Salvador(+503)
  • St Maarten (Dutch)(+599)
  • Syria(+963)
  • Eswatini (Swaziland)(+268)
  • Turks & Caicos Is(+1 649)
  • Chad(+235)
  • French Southern Territories(+99)
  • Togo(+228)
  • Thailand(+66)
  • Tajikistan(+992)
  • Tokelau(+690)
  • East Timor(+670)
  • Turkmenistan(+993)
  • Tunisia(+216)
  • Tonga(+676)
  • Turkey(+90)
  • Trinidad & Tobago(+1 868)
  • Tuvalu(+688)
  • Taiwan(+886)
  • Tanzania(+255)
  • Ukraine(+380)
  • Uganda(+256)
  • US minor outlying islands(+1)
  • United States(+1)
  • Uruguay(+598)
  • Uzbekistan(+998)
  • Vatican City(+379)
  • St Vincent(+1 784)
  • Venezuela(+58)
  • Virgin Islands (UK)(+1 284)
  • Virgin Islands (US)(+1 340)
  • Vietnam(+84)
  • Vanuatu(+678)
  • Wallis & Futuna(+681)
  • Samoa (western)(+685)
  • Yemen(+967)
  • Mayotte(+262)
  • South Africa(+27)
  • Zambia(+260)
  • Zimbabwe(+263)
Please fill all the required fields!
Please accept terms and conditions to proceed
Mentions légales

SARL Agogé Conseil au capital de 1 500 €
30 rue André Theuriet – 37000 Tours

Numéro de Siret : 91750896200011
Numéro TVA : FR93917508962

Numéro organisme formation : 24370454137

[email protected]

Ce site web est hébergé par l'entreprise Swipepages - Coppell, Texas, Etats-unis

Please wait